parc cover

Promenons-nous dans les parcs

Parfois, un peu de calme et de repos au milieu de l’agitation urbaine n’est pas de refus. Chez architectes Lyon on pense à vous et on a décidé de vous dresser une petite liste des plus beaux endroits pour aller vous réfugier lorsque l’hostilité citadine se fait trop pressante. Pour un dose de poumons verts, c’est par ici.

Les jardins botaniques royaux de Kew, Londres

Imaginez vous au XIXe, ombrelle au bras, déambulant dans les allées de ce parc de la capitale londonienne. Fondés en 1759, ces jardins s’étendent sur 121 hectares et abritent l’une des plus importante collection de plantes du monde et un centre en recherche botanique réputé. Ce jardin est composé de six serres aux structures de verre et d’acier et à l’architecture plus au moins contemporaine, chacune abritant des plantes aux origines diverses et répondant à des conditions météorologiques variées. Ces jardins accueillent aussi des ambiances japonaises et méditerranéennes avec plusieurs pagodes et petites bâtisses aux influences d’ailleurs.

Garden of Cosmic Speculation, Dumfries Ecosse

Conçu en 1989 par Charles Jencks, théoricien de l’architecture, ce jardin établit un jeu entre nature, paysagisme, architecture et concepts mathématiques. Jardins, ponts, topographie, sculptures, gradins, et paysagisme, le jardin de la spéculation cosmique utilise la nature pour célébrer la nature, par l’intellect et les sens, notamment le sens de l’humour. Des gradins évoquent la distortion de l’espace, une série de jeux de topographie et de lacs rappelle la géométrie fractale, tous ces jeux sont autant de sous espaces à découvrir au fil de la promenade à travers ce jardin hors du commun.

 

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

Parc de la tête d’or, Lyon

Conçu sur le modèle du jardin anglais, le parc de la tête d’or abrite un lac de 16 hectares, un parc zoologique ainsi qu’un jardin botanique. Représentant un des plus grand parc urbain de France,  il a été ouvert en 1857. Ponctué de serres, de petites bâtisses bucoliques et de promenades serpentant entre la végétation, ce parc est un véritable poumon au coeur de la « capitale des Gaules » (oui Lyon était bien la capitale durant l’empire romain).

Parc Maria Luisa, Séville Espagne

Plus grand parc de la ville, créé en 1893, le parc Maria Luisa abrite un jardin botanique et deux places majestueuses, sites immanquables de la ville, la place d’espagne et la plaza de america. Jungle au coeur de la ville, le parc offre une promenade rafraichissante à l’ombre de sa végétation dense, repos bien mérité sous la chaleur parfois caniculaire de cette belle Séville.

Parc des Buttes Chaumont, Paris

Inauguré en 1867, le parc des buttes Chaumont est un des plus grands espaces verts de la capitale. Ce jardin à l’anglaise imite un paysage de montagne en plein coeur de la ville: rochers, falaises, torrents, cascades, grotte, alpages, belvédères. Construit sur des carrières, c’est le parc  parisien qui présent le plus grand dénivelé avec 40m. Ce jardin abrite un lac mais aussi un petit temple au point culminant, offrant une vue imprenable sur la capitale. Ses allées sinueuses mènent en certains points à des bâtisses bucoliques, restaurants et bars  accueillant les parisiens assoiffés et protégés de la chaleur par sa végétation dense.

 

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

No Comments

Post a Comment