the-sheats-goldstein2

Attention les yeux ! Les plus belles maisons du cinéma

Le septième art est une véritable mine d’or en terme de maisons construites par de grands architectes ! Certaines d’entre elles ont marqué les esprits et les millionnaires se les arrachent pour quelques millions aujourd’hui. De Godard à Woody Allen, nous vous proposons ici une petite sélection. Garanti sans effets spéciaux !


La Villa Malaparte dans Le Mépris de Godard (1963) – Adalberto Libera

Cette magnifique villa surplombant la mer Méditerranée se trouve en Italie, dans la petite ville de Capri. Elle a été construite en 1937 par l’architecte Adalberto Libera. En 1957, à la mort de son propriétaire la demeure est abandonnée jusqu’à sa restauration dans les années 1980. Elle a une forme de parallélépipède et ses escaliers qui semblent interminables mènent directement à la mer.

Photos: Bellanpoli / Floris Vanderpoel /  Maxdarchi


The Elrod House dans le 7ème opus de James Bond, Diamonds are forever de Guy Hamilton (1971) – John Lautner

The Elrod House a été construite en Californie en 1968 par le célèbre architecte John Lautner. Cette maison est l’illustration de ce que John Lautner appelait « free architecture » pour qualifier son travail. Le but est de faire coexister parfaitement nature et architecture. Ainsi, on retrouve dans la maison des rochers que l’architecte n’a pas voulu déplacer ! Les pièces s’organisent autour d’un salon de forme circulaire.

Photos: Inhabitat.com / Scott Campbell / Haute D’vie


The Ferrari House dans La folle journée de Ferris Bueller (1986) – A. James Speyer et David Haye

La maison en pleine forêt est celle du meilleur ami du protagoniste du film. Elle a été construite en 1953 par les deux architectes A. James Speyer et David Haye. Très moderne, elle a été construite entièrement en acier et en verre sur pilotis. On la retrouve aussi dans les films Dragon rouge (réalisé par Brett Ratner en 2002) et Sex academy (réalisé par Joel Gallen en 2002).

Photos: Knockoutmag / Chicago curbed / Hockedonhouses

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !


The Sculptured House dans Sleeper de Woody Allen (1973) – Charles Deaton

Cette maison a été construite en 1963 par l’architecte Charles Deaton dans le Colorado. La maison a une forme particulière : aucun angle droit, pointu ou obtus, seulement des courbes. L’architecte justifie ce choix de formes : « If people do not have angles then we should not live in boxes » (si les gens ne sont pas anguleux, pourquoi devraient-ils vivre dans des boîtes ?)

Photos: Architectuul / NYTimes /  West Word

 


The Sheats-Goldstein Residence dans Le Big Lebowski de Joel et Ethan Coen (1998) – John Lautner

Cette villa a été réalisée par le même architecte que The Erold House en 1963. Et ça se voit ! L’architecte a décidé d’utiliser deux matériaux pour cette bâtisse : de l’acier et du bois. Elle a été construite sur les hauteurs de Los Angeles et donne une vue imprenable sur la ville ! La villa prend la forme d’un triangle et des verres ont été insérées dans le toit.

Photos: FORBES / la curbed

 


La Casa das Canoas dans OSS117 de Michel Hazanavicus (2009) – Oscar Niemeyer

Cette sublime villa est l’oeuvre du grand architecte brésilien Oscar Niemeyer et a été construite en 1953. Les scènes du film se déroulant dans les années 1960, Michel Hazanavicus ne pouvait rêver mieux ! La Casa das Canoas était la maison de famille de l’architecte. Aujourd’hui, elle est ouverte au public et on peut y visiter une exposition permanente sur Oscar Niemeyer.

Photos: ArchDaily

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

No Comments

Post a Comment